• Agencer les projets selon des portefeuilles traduisant les orientations stratégiques sans affecter l'autorité et la créativité des dirigeants,
  • Mettre en place les instances de gouvernance et de pilotage appropriées qui renforcent la légitimité des chefs de projet sans affaiblir les lignes hiérarchiques,
  • Définir de nouvelles procédures compatibles avec des projets d'origine, d'ampleur et de complexité variées, sans tomber dans une bureaucratie rigoriste,
  • Mettre en place une cellule PMO afin de concilier réactivité, assistance, efficacité et souplesse selon le contexte de chaque projet.