La conduite du changement vise à faciliter l'acceptation des changements induits par la mise en œuvre d'un nouveau projet ou d'une nouvelle organisation, et à maximiser ses facteurs de réussite et d'ancrage durable dans le quotidien.

Les démarches de conduite du changement sont généralement basées sur les 5 axes suivants :

Évaluation
Une phase de cadrage, de diagnostic et d'étude d'impact permet d'exprimer au mieux les transformations envisagées, les facteurs potentiels de résistance, et l'impact sur l'organisation et sur les comportements des évolutions visées.

Documentation
Expliciter et rendre accessibles les nouveaux process, modes opératoires, outils, descriptifs de rôles, schémas de relations etc.

Communication
Mettre en place un dispositif de communication permettant tout au long du projet aux acteurs de l'entreprise de comprendre et d'accepter les changements à venir, ainsi que d'être informé sur l'avancement du projet.

Formation
S'assurer que les utilisateurs aient acquis les connaissances théoriques et pratiques nécessaires.

Participation
Associer les utilisateurs dès le début du projet, afin notamment de prendre en compte leur avis et faire en sorte que le produit final corresponde à leurs attentes.

L'implication et la participation des personnes dans la démarche est un facteur clé de réussite, la conduite du changement ne saurait se limiter à des actions de formation et de sensibilisation.

La conduite du changement consiste à anticiper les risques de rejet, à définir et à mettre en œuvre une démarche permettant la mise en place d'une solution dans des conditions optimales.

La conduite du changement vise à faciliter l’acceptation des changements induits par la mise en œuvre d’un nouveau projet ou d’une nouvelle organisation, et à maximiser ses facteurs de réussite et d’ancrage durable dans le quotidien.

Les démarches de conduite du changement sont généralement basées sur les 5 axes suivants :

Évaluation
Une phase de cadrage, de diagnostic et d’étude d’impact permet d’exprimer au mieux les transformations envisagées, les facteurs potentiels de résistance, et l’impact sur l’organisation et sur les comportements des évolutions visées.

Documentation
Expliciter et rendre accessibles les nouveaux process, modes opératoires, outils, descriptifs de rôles, schémas de relations etc.

Communication
Mettre en place un dispositif de communication permettant tout au long du projet aux acteurs de l’entreprise de comprendre et d’accepter les changements à venir, ainsi que d’être informé sur l’avancement du projet.

Formation
S’assurer que les utilisateurs aient acquis les connaissances théoriques et pratiques nécessaires.

Participation
Associer les utilisateurs dès le début du projet, afin notamment de prendre en compte leur avis et faire en sorte que le produit final corresponde à leurs attentes.

L’implication et la participation des personnes dans la démarche est un facteur clé de réussite, la conduite du changement ne saurait se limiter à des actions de formation et de sensibilisation.

La conduite du changement consiste à anticiper les risques de rejet, à définir et à mettre en œuvre une démarche permettant la mise en place d’une solution dans des conditions optimales.