Comment les entreprises peuvent-elles faire face à l'imprévu et anticiper les situations de crise?

3 décembre 2013
Commentaires 0
3 décembre 2013, Commentaires 0

Une question d'actualité que beaucoup de dirigeants se posent.

En temps de crise les plans, les procédures et les schémas préétablis ne fonctionnent plus.

Il faut s'organiser en structure de projet ou PMO (Project management office) capable de s'adapter rapidement à n'importe quelle situation.

Cette structure «doit être capable de fonctionner quelle que soit la crise », préconise Patrick Lagadec, directeur de recherche à l'Ecole polytechnique et spécialiste en gestion de crise. Cette force de réflexion doit être composée idéalement de gens qui ne sont pas déstabilisés devant l'incertitude. «C'est l'arme magique de la crise à condition que le groupe soit restreint (3 à 7 collaborateurs) ayant des origines, des expériences, des horizons divers. Cette organisation fait ses preuves quel que soit le contexte de crise: financière, économique, écologique, catastrophe naturelle »

Résultat : il faut compter sur une équipe de choc adaptable et mobilisable qui peut faire face à tout changement. Il s'agit d'un groupe opérationnel auquel sont confiées des responsabilités variées de management centralisé et coordonné des projets relevant de sa compétence.

Finalement, pour évoluer vers une organisation en mode projet, la recette consiste à adopter un fonctionnement souple, des relations transverses, une équipe multidisciplinaire, un coordonnateur, et, des mécanismes de gestion efficaces.

Nous détaillerons dans un prochain billet, les principaux apports du PMO qui sont encore plus bénéfiques en période de crise.

Stéphanie Abad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *